Mona Kuhn



 

Photographe brésilienne d’origine allemande et vivant aux Etats Unis, Mona Kuhn est internationalement reconnue pour ses portraits dans lesquels se retrouvent des attitudes de l’iconographie classique des études de nu, contrebalancées par le naturel, l’aisance corporelle de ses sujets . Mona Kuhn joue avec l’ombre et la lumière, la netteté et le flou, dans de subtils portraits dont la pureté plastique a rendu la photographe célèbre . Ses photos nous interpellent, suscitent l’empathie. Car, plus que la représentation, Mona Kuhn va au-devant des autres et invite la rencontre.

Mona Kuhn est née en 1969 à São Paulo, Brésil  . Elle a reçu son BA de l’université de l’Etat d’Ohio et a étudié aux beaux-arts du San Francisco Art Institute. Kuhn actuellement habite et travaille à Los Angeles, elle est un chercheur indépendant à l’institut de recherche Getty et a été nommée Maitre de Conférence à UCLA, école d’arts et d’ architecture.   Son travail a été récemment acquit par le Hammer Museum et le Lacma  mais elle est également présente dans de nombreuses collections privées et publiques dans le monde entier, y compris le J. Paul Getty Museum, Californie ; George Eastman House Museum, New York ; Musée des beaux-arts, Houston, Texas ; Musée de l’Elysée, Suisse ; Musée de la Photographie De Charleroi, Belgique ; Musée commémoratif de paix d’Hiroshima, Japon ; Musée d’Art du comté de Los Angeles, Californie ; Le musée de Louvre, Paris, France ; Pérez Art Museum Miami, Floride ; la Fondation Buhl, New York. Steidl a édité jusqu’à présent cinq monographies du travail de Kuhn, les photographies (2004), les preuves (2007), l’indigène (2009), le Bordeaux (2011), privé (2014). Sa  nouvelle monographie, « She desappeared into complete silence », également édité par Steidl, sortira à l’automne 2018.

>>Télécharger la biographie